Logo de la FCSQ Fédération des commissions scolaires du Québec

La FCSQ accueille avec satisfaction le rapport du Vérificateur général

21 novembre 2019 15:07

Québec - La Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) est satisfaite des conclusions exprimées en lien avec les infrastructures scolaires dans le rapport du Vérificateur général du Québec déposé hier. Ce rapport souligne des enjeux déjà identifiés par la FCSQ.

Tout d’abord, le manque de financement pour l’entretien des bâtiments a maintes fois été exprimé par la FCSQ au cours des dernières années. À cet effet, avec la collaboration de l’Association québécoise des cadres scolaires, nous avons produit en octobre dernier un rapport intitulé : Budget d’entretien des commissions scolaires : un arrimage nécessaire avec le réinvestissement en éducation.

 « On ne peut que saluer ce rapport du Vérificateur général venant corroborer nos demandes historiques. La principale raison du déficit de maintien d’actifs des bâtiments scolaires est le manque de financement pour nos écoles. Les budgets n’ont pratiquement pas augmenté au cours des 10 dernières années et les budgets actuels ne permettent pas d’assurer un entretien adéquat de nos bâtiments. Cela devrait être l’une des priorités du gouvernement plutôt qu’un brassage de structures » a indiqué le président de la FCSQ, Alain Fortier.

Le rapport du Vérificateur général rappelle d’ailleurs qu’à la suite des demandes des commissions scolaires d’une hauteur de 2 milliards de dollars pour agrandir les écoles ou en construire d’autres, dans le PQI 2018-2028, moins d’un tiers des besoins formulés par les commissions scolaires ont obtenu une réponse favorable du ministère de l’Éducation (MEES).

De plus, les commissions scolaires sont confrontées à certains problèmes de planification provenant du ministère, notamment pour l’acquisition de terrains. En effet, il y a un écart de plusieurs années entre les demandes des commissions scolaires pour l’ajout d’espace auprès du MEES et la fin des projets.

« Maintenant que les vrais enjeux ont été identifiés par le Vérificateur général, le gouvernement doit prendre acte de ces nombreux éléments. Comme toujours, nous offrons notre collaboration au Ministère, en attendant que des solutions soient apportées pour l’intérêt et la réussite de nos élèves, partout au Québec. C’est tout de même un défi réussi d’avoir réalisé autant de travaux avec si peu d’effectifs au cours des dernières années » a conclu M. Fortier.

La Fédération des commissions scolaires du Québec regroupe la vaste majorité des commissions scolaires francophones du Québec ainsi que la Commission scolaire du Littoral. Les commissions scolaires sont des gouvernements locaux qui veillent à la réussite scolaire de plus d’un million d’élèves en assurant des services éducatifs au primaire, au secondaire, en formation professionnelle et à l’éducation des adultes grâce à l’engagement de quelque 120 000 employés. Elles offrent aussi des services efficaces et essentiels, notamment en matière de ressources humaines et de ressources matérielles et financières. De plus, les commissions scolaires ont la responsabilité de répartir équitablement les ressources entre leurs établissements et de rendre accessible, en tout temps, un transport scolaire sécuritaire.

-30-

Source
Caroline Lemieux       
Directrice des communications et des affaires publiques       
Fédération des commissions scolaires du Québec